L’Histoire de « Brel, le Spectacle »

Car sans Jacques Brel la chanson française aurait été différente, l’idée de lui rendre hommage à travers un spectacle exceptionnel a été presque évidente.
 
L’idée se construit d’abord dans la tête du jeune producteur Julien Tanneau en 2017. Puis, faute d’avoir une interprète à la hauteur sous la main, le projet est mis de côté. Ce n’est qu’en 2019 qu’un interprète vient lui taper dans l’œil : Jacques Barbaud ; déjà interprète de Brel depuis de nombreuses années. Le projet se met ensuite en place, l’écriture du spectacle commence.
 
Le public est entraîné dans l’univers des années 50 et 60 avec tous les plus grands succès de Brel interprétés en live par Jacques Barbaud et ses 4 musiciens. Le tout est accompagné par une création lumière complète et une scénographie millimétrée.
 
Comme Piaf, il est considéré comme l’un des plus grands interprètes de la chanson française jusqu’au point où, ses textes, si vrais et poétiques, sont étudiés dans les écoles. Ses grands succès ont fait le tour de monde jusqu’à l’amener plusieurs fois en tournée dans de nombreux pays. Le titre «Ne me quitte pas» est d’ailleurs toujours numéro 1 du classement des plus belles chansons françaises.
Illustration : James Graffiste

Les vœux de Jacques Brel, le 1er Janvier 1968 :

Le seul fait de rêver est déjà très important. Je vous souhaite des rêves à n’en plus finir et l’envie furieuse d’en réaliser quelques-uns. Je vous souhaite d’aimer ce qu’il faut aimer et d’oublier ce qu’il faut oublier. Je vous souhaite des passions, je vous souhaite des silences. Je vous souhaite des chants d’oiseaux au réveil et des rires d’enfants. Je vous souhaite de respecter les différences des autres, parce que le mérite et la valeur de chacun sont souvent à découvrir. Je vous souhaite de résister à l’enlisement, à l’indifférence et aux vertus négatives de notre époque. Je vous souhaite enfin de ne jamais renoncer à la recherche, à l’aventure, à la vie, à l’amour, car la vie est une magnifique aventure et nul de raisonnable ne doit y renoncer sans livrer une rude bataille. Je vous souhaite surtout d’être vous, fier de l’être et heureux, car le bonheur est notre destin véritable.